Le déconfinement cyclable à CLamart

[24/05/20] Les dérailleurs de Clamart s'engagent au sein du collectif vélo IDF pour demander des aménagements cyclables en cette phase de déconfinement.

Alors que la crise sanitaire n'en finit pas d'avoir des répercussions fortes sur la vie des Français, des mesures énergiques viennent d'être prises au niveau de l’État pour agir et faciliter la pratique du vélo au moment du déconfinement. Ainsi Elisabeth Borne a annoncé un plan de 20 millions d'Euros pour éviter un report massif des transports en commun vers la voiture. Ce plan gouvernemental comprend notamment :

  • un forfait de 50 euros pour la remise en état d'un vélo,

  • le financement de places de stationnement temporaires,

  • le financement de formations pour apprendre ou réapprendre à rouler à vélo,

  • l'accélération de l'instauration du forfait mobilités durables : les trajets domicile-travail effectués en vélo peuvent désormais faire l'objet d'un dédommagement pouvant atteindre 400€ par an pour un salarié du secteur privé, 200€ pour les salariés de la fonction publique (nous ignorons d'où vient cette différence de traitement).

Dans ce cadre, les collectivités sont également incitées à développer des pistes cyclables temporaires qui sont le meilleur moyen pour faciliter les déplacements à vélo sécurisés. Aujourd'hui, c'est bien le manque d'aménagements et leur absence de continuité qui est au coeur du combat des associations. De Bogota à Berlin en passant par New York, de nombreuses villes à travers le monde ont mis en place des infrastructures cyclables temporaires visant à encourager la pratique du vélo (voir à ce propos cet article du Cerema : https://www.cerema.fr/fr/actualites/amenagements-cyclables-temporaires-confinement-quelles).

En Ile de France, les collectivités ont accéléré leurs plans de développement du vélo. La Ville de Paris a annoncé en fanfare la fermeture de la rue de Rivoli à presque tous les véhicules motorisés. Le département des Hauts-de-Seine a annoncé la création de 40 km de pistes cyclables temporaires d'ici la fin du mois de juin. Le Collectif Vélo IDF qui regroupe les associations de défense et de promotion du vélo joue pleinement son rôle pour accompagner les collectivités dans ces transformations.

Plus localement encore, à Malakoff, la mairie a annoncé prendre à sa charge de nombreux aménagements sur la voirie communale et départementale. Dans le même temps, au niveau du Territoire Vallée Sud, parce que les itinéraires cyclables ne s'arrêtent pas aux limites des communes, les association pro-vélos (voir liste ci-dessous) ont décidé d'unir leurs forces au sein d’un Collectif Vélo Vallée sud. Ce collectif s’est donné pour objectif de contacter le Territoire ainsi que chacune des municipalités pour obtenir la mise en place d'axes cyclables intercommunaux sécurisés. Le Président du Territoire JD Berger y a répondu favorablement et un cycle de réunions techniques a débuté. Nous fondons beaucoup d'espoirs dans ce collectif qui permet de regrouper les forces et d'avoir un poids plus important que chaque association isolée face à sa municipalité.

Malakoff, piste bidirectionnelle rue Paul Vaillant Couturier - 24/05/2020

Les Dérailleurs de Clamart, ont formulé des propositions pour 4 axes cyclables sécurisés (voir document disponible colonne de gauche). Ce document a été présenté aux responsables de la mairie et du territoire. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de la suite des évènements, en espérant que vous pourrez constater par vous mêmes l’apparition d’aménagements visant à encourager la pratique du vélo comme mode de déplacement sur notre territoire.

Associations du collectif Vélo vallée Sud :
Antony à Vélo,
Collectif Vélo Chatenay
Dynamo Malakoff,
FARàVélo,
​Les Dérailleurs de Clamart,
MDB Le Plessis Robinson,
MDB Montrouge,
Vélo piéton Châtillon.

© Les Dérailleurs de Clamart 2019

  • Facebook
  • Twitter
Mise à deux voies de la piste  située rue Paul Vaillant Couturier à Malakoff